Accueil / Stade 2.0 / Le Parc Olympique Lyonnais

Le Parc Olympique Lyonnais

Parc Olympique Lyonnais

L’olympique lyonnais a su démontrer qu’il était possible de gagner de l’argent par le biais de ses performances sportives. Club emblématique des années 2000, avec 7 titres de champion de France entre 2002 et 2008, 17 participations en coupe d’Europe entre 1997 et 2014, et une équipe composée principalement d’internationaux.  L’OL a été pendant longtemps le club phare en France. Mais depuis, les finances du club se sont affaiblies et Jean-Michel AULAS, principal actionnaire et président du club, a recentré son business model sur deux points stratégiques, à savoir, sa formation et son nouveau stade: le Parc Olympique Lyonnais.

Le Grand Stade,  Stade des Lumières, ou récemment baptisé Parc Olympique Lyonnais (en attendant un naming) a prévu d’ouvrir ses portes le 9 Janvier 2016 lors de la réception de Troyes. Alors que le stade de Gerland appartenait à la ville de Lyon, le Parc OLympique Lyonnais quant à lui sera entièrement détenu par l’Olympique Lyonnais. Grande nouveauté dans le football français puisque aucun club n’est propriétaire de son stade à 100%.

Jean-Michel AULAS a donc fait le pari d’investir 405 millions d’euros dans la construction du stade des Lumières. En partie financée par des fonds privés, l’OL va tout de même devoir sortir une enveloppe de 135 millions d’euros représentant 1/3 du financement. Le club a ensuite signé deux contrats avec le constructeur du stade VINCI qui financera 80 millions d’euros et la Caisse de Dépôts et Consignations qui apportera une somme de 32 millions d’euros. Enfin l’OL a négocié des prêts à hauteur de 144,5 millions d’euros avec des établissements bancaires, qu’il devra rembourser sur une échéance de 50 ans.

Les conséquences financières du stade des Lumières

La santé financière des clubs français est essentiellement due aux revenus des droits TV. Le chiffre d’affaires de l’OL représente environ 137 millions d’euros dont 51 millions provenant de droits TV contre seulement 12 millions pour la billetterie (2014).

Le fait de devenir propriétaire de son stade permet au club de ne reverser aucune part des revenus à un tiers. L’OL empochera donc 70 à 100 millions d’euros de revenus supplémentaires sur 15 ans.

Le nouveau stade permettra de générer des revenus supplémentaires en terme de billetterie notamment avec les places VIP estimées à 6130 places contre seulement 1500 à Gerland. A savoir que les places VIP représentent environ ¾ des revenus de la billetterie d’un club, du fait que ces places sont liées à des services annexes tels que des salons, des restaurants etc…

L’application Parc Olympique Lyonnais

Grâce au service Orange Business Service et l’application du Parc Olympique Lyonnais (présente sur IOS, Android et Windows), les supporters pourront rester connectés tout au long du match.

Via l’application le supporter pourra acheter son billet puis réserver sa place de parking. L’application le guidera depuis sa place de parking jusqu’à son siège dans le stade. Il bénéficiera aussi d’un large bouquet de services tels que commander et payer des produits dérivés ou ses consommations grâce à son application mobile. Jean-Michel AULAS a mis les moyens pour réaliser le stade de ses rêves, « Nous souhaitions offrir aux supporters l’émotion de vivre le spectacle dans des conditions privilégiées par rapport au simple téléspectateur » dit-il. « Orange est le cerveau, le poumon de ce stade connecté. Orange orchestre et intègre le travail de partenaires prestigieux pour apporter une expérience unique et quasiment sur mesure au spectateur. »

Toujours plus connecté, le spectateur pourra alors avoir accès a des services 2.0 de dernière génération tels que :

  • Commander depuis sa place
  • Ralenti multi caméras
  • Gaming et Réseaux sociaux
  • Billetterie dématérialisée
  • Paiements en cashless
  • Affichages dynamiques des sponsors

 

L'expérience 2.0 du Parc Olympique Lyonnais

L’expérience 2.0 du Parc Olympique Lyonnais

Le Parc Olympique Lyonnais un stade ultra moderne

Un parc de 45 hectares regroupant le stade, 2 hôtels, un centre de loisir, et un centre d’entrainement.

Le stade 2.0 de l’Olympique Lyonnais permettra à ses supporteurs d’avoir une expérience fan enrichie. De nombreuses innovations technologiques prendront place dans ce stade d’une capacité de 60 000 places. Une expérience qui révolutionne la fan expérience avec :

  • 25 000 connexions wifi
  • 290 points de ventes connectés et intéractifs
  • 300 écrans connectés IP.TV
  • 120 points d’accès multi-sports
  • 2 écrans Géants
Grand stade en chiffres

Le Parc Olympique Lyonnais en chiffres

L’OL a vite compris qu’il était important d’adapter son offre aux nouvelles attentes du consommateur de sport. Quand on voit le retard entre les stades en France et ceux aux Etats-Unis (voir le stade des Atlanta Falcons), on comprend mieux pourquoi l’OL a autant investi dans son nouveau stade pour adapter son offre aux nouveaux besoins des consommateurs de sport.

L’OL compte évidement sur son nouveau stade pour renflouer les caisses, mais la question sera de savoir si l’OL arrivera à garder ses joueurs sortis de son propre centre de formation pour pouvoir jouer la Ligue des Champions la saison prochaine, et revenir à hauteur des grands clubs européens.

Je vous invite à aller voir l’animation 3D du Parc Olympique Lyonnais qui vous plongera au cœur de l’enceinte via le site du Progrès.

À propos Maxime Franck

Co-fondateur du blog session-sport.com Etudiant en MBA Marketing & Commerce sur Internet au pôle Léonard de Vinci. Passionné par le sport et les objets connectés.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*