Accueil / Sport connecté / Objets connectés / L’officialisation tant attendue des courses de drones

L’officialisation tant attendue des courses de drones

Drone de course DRL racer 2

La toute première ligue de drones a vu le jour la semaine dernière à New York (DRL: Drone Racing League). Ce sport compte bien exploser en 2016, avec 6 événements de prévus dans le monde entier. Ces objets volants sont aujourd’hui adorés des petits comme des grands et jouissent de leur assimilation aux Podracers de la saga Star Wars faisant de ces merveilles technologiques une réussite commerciale sans précédent.

Prévisions pour la première compétition officielle de drones

Pour leur première compétition, les organisateurs comptent taper fort. Obstacles, virages serrés, passages étroits et des bolides atteignant les 130km/h. Des courses spectaculaires qui vous couperont le souffle !

Les responsables de la ligue ont désigné le véhicule officiel pour leur première compétition. Le DRL (Drone Racing League) Racer 2. Il est équipé d’une caméra de définition standard pour les pilotes. Chaque concurrent est doté d’une paire de lunettes affichant un flux vidéo en temps réel de leur course. De plus, le drone dispose de caméras HD pour les producteurs TV afin de regrouper les plus belles séquences vidéo et en faire leur promotion. Enfin, chaque bolide est équipé d’un système LED de couleur différente afin d’accroître leur visibilité à pleine vitesse.

En seulement 30 jours, près de 300 000 personnes ont enregistré leur drone auprès de la FAA (Federal Aviation Administration).

La ligue espère que l’introduction d’un règlement similaire à celui employé dans des ligues professionnelles et dans les compétitions automobiles apportera une certaine légitimité aux courses de drones, mêmes à ses débuts. A l’instar de la formule 1, la délivrance de DRL Racer 2 devrait apporter une équité sur l’équipement et ainsi niveler les niveaux. « Nous nous sommes engagés à construire les meilleurs drones, les courses les plus inspirantes et un terrain de jeu ultime pour les meilleurs pilotes de drone au monde » a déclaré le fondateur et CEO de la ligue de drone, Nicholas Horbaczewski.

Les drones créent de nouvelles contraintes techniques

En tant que sport, les courses de drones sont confrontées à des contraintes techniques nouvelles qui pourraient ralentir leur essor. La ligue aborde ces problèmes en construisant des systèmes et des équipements sur mesure. Le directeur produit, Ryan Gury, a par exemple du produire un système de communication radio en partant de rien. Jusqu’à présent, la ligue a su lever plus de 8 millions de dollars afin de donner vie à ses futures compétitions. Si tout se passe comme prévu, la première compétition devrait voir le jour le 22 février prochain au Dolphins stadium de Miami suivi d’une prochaine étape à Los Angeles en mars.

Nous avons hâte d’y assister !

À propos Hugo Duffaut

Co-fondateur du blog www.session-sport.com et étudiant au #MBAMCI. Passionné de sport et de nouvelles technologies au service de la performance sportive. #Disruptive #Sportconnecté

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*