Accueil / Sport connecté / Objets connectés / Les objets connectés se mettent au green

Les objets connectés se mettent au green

golf et objet connecte

Une histoire saugrenue a attiré notre attention. C’est celle d’un ex-champion de tennis qui va essayer de passer pro… en golf. Entre le tennis et le golf, il peut parfois y avoir qu’un pas que le thaïlandais Paradorn Srichaphan franchit allègrement. Ajoutez à cela une pointe d’objets connectés et vous obtiendrez un combo gagnant !

Non content d’avoir fait parti du Top 10 mondial, Paradorn Srichaphan, l’ancien champion de tennis, s’est fixé un objectif : passer professionel en golf. Le sportif pourra intégrer le circuit professionnel asiatique de golf s’il termine dans les 40 premiers du tournoi qualificatif auquel il participe cette semaine dans le sud de la Thaïlande (Hua Hin). Notez que ce dernier avait déjà tenté de passer pro en 2013, mais sans succès. Une question subsiste alors : quid des performances sportives sur le green passé un certain âge ?

Les objets connectés pour booster les performances sur le green

« J’aime le sport et je désire prolonger ma carrière sportive, (…) tout ceux qui jouent au golf tombent amoureux de ce sport. C’est mon cas », a confié le sportif, avant d’ajouter : « Vous pouvez jouer au golf très longtemps. Vous pouvez gagner même quand vous avez plus de 40 ans ».

Et que ceux, qui contrairement à Paradorn Srichaphan, ne peuvent plus vraiment faire confiance en leurs performances physiques se rassurent : les objets connectés se mettent aujourd’hui au vert. Ou plutôt au green.

La marque Zepp fait référence en matière d’objet connecté pour golfer. Le spécialiste des sports à balancier (tennis, golf et baseball) a développé un petit capteur qui se place sur le gant de golf. Ce dernier mesure précisément la cadence, la vitesse et la trajectoire de votre swing. Il est ensuite possible de le comparer à celui de pros sur l’application mobile. Mieux encore, il permet d’analyser le mouvement des hanches en plaçant son smartphone dans la poche.

PIQ lance aussi son premier produit connecté dédié au golf, en partenariat avec Mobitee, une application de Golf. Ce capteur se place non pas sur le gant mais directement sur le club.
L’idée ? Proposer un capteur qui embarque les technologies NFC, BLE et des micros processeurs dédiés au sport. Il intègre 13 axes et mesure précisément les performances métriques comme la vitesse, la hauteur, l’airtime (sensation d’impesanteur), la force G, l’amplitude, la trajectoire… Il a été conçu pour être placé à l’endroit idéal pour la collecte de données spécifiques au sport. Le capteur enregistre les données de swing pour chaque coup, le tempo, la vitesse de la tête de club et la trajectoire du plan de swing. Les données sont visibles sur l’application en 3D et permettent de mieux comprendre son geste et ses propres performances.

Piq objet connecte

L’application mobile Mobitee n’est pas en reste. Elle intègre plus 35 000 terrains de golf à travers le monde, offrant aux 65 millions de golfeurs des distances précises sur n’importe quel terrain de golf. L’application détecte automatiquement le parcours et affiche les distances entre le golfeur et le green.

Il ne reste alors plus qu’à Paradorn Srichaphan d’invoquer les dieux du sport, ceux mêmes qui ont fait que le champion soit parvenu à atteindre le 9e rang mondial de tennis en 2003. Et si les dieux ne l’entendent pas, notre ami golfeur pourra donc toujours compter sur les nouvelles technologies et les objets connectés qui envahissent désormais les parcours de golf.

À propos Mathieu Piccarreta

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*