Accueil / Sport connecté / Objets connectés / Les Golden State Warriors: une équipe hyperconnectée

Les Golden State Warriors: une équipe hyperconnectée

Golden state warriors hyperconnecté

Avec le récent transfert de Kevin Durant dans la meilleure franchise NBA actuelle, on ne parle plus que des Golden State Warriors. Ce collectif bien huilé puise son efficacité dans le talent de ses joueurs, mais ces derniers sont bien aidés par les nouvelles technologies qu’ils manient avec intelligence et efficacité.

Si l’équipe de Golden State est férue de nouvelles technologies, c’est toute la NBA et encore plus largement le sport américain qui se passionne pour l’univers des objets connectés.

Les Golden State Warriors, vainqueurs du championnat de basket NBA lors de l’édition 2015-2016, qui ont battu le record du nombre de victoires lors d’une saison, sont les précurseurs sur l’utilisation de bon nombre de solutions technologiques.

Tout d’abord, ils ont été les premiers à utiliser SportVu, un système de 6 caméras permettant d’enregistrer le tracking positionnel des joueurs lors des matchs, et aujourd’hui devenu un standard dans le monde de la NBA. Ce dispositif aide également les joueurs à prévenir leurs blessures grâce à la détection des dommages que peuvent subir les corps des joueurs durant leurs séances de matchs mais aussi d’entraînements.

SportVu application

Ensuite, la team s’est munie d’objets connectés de la marque Catapult Sports, élaborés afin d’enregistrer la pression exercée sur les chevilles et les genoux des joueurs.

Catapult Sports dispositif technologique

De temps en temps, le staff californien place des électrodes sur les joueurs afin de mesurer leur activité électrique développée au sein de leur cerveau afin de jauger leur état de fatigue physique mais aussi mentale, indispensable en phase de play-offs quand les organismes sont fatigués.

Encore plus frappant, le directeur de la franchise NBA est actuellement en phase de test de l’objet connecté Neuroon, qui a été conçu pour minimiser les effets du décalage horaire, usant les organismes sur le long terme.

Cet engouement pour les objets connectés serait à mettre au profit de Joe Lacob, un investisseur de la très fructueuse Silicon Valley et copropriétaire de la franchise depuis 2010.

A quoi ressemblera le futur du basket connecté ?

À propos Thibaut Odeyer

Co fondateur de session-sport.com, digital Marketer et membre du MBA MCI, je suis passionné de #sport, par les #nouvellestechnologies et le #web

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*